Archives pour la catégorie artistes

Marthe DAVOST, Soprano

Marthe Davost Lux Aeterna

Marthe Davost, directrice artistique de Lux Aeterna

Après des études de violon et clavecin, c’est à la maîtrise de Bretagne que Marthe découvre son intérêt particulier pour la voix. Très jeune, elle intègre les choeurs de l’Opéra de Rennes et le choeur Mélisme(s) sous la direction de Gildas Pungier. Souhaitant poursuivre une formation de soliste, elle entre dans le cursus de Musique Sacrée à Notre Dame de Paris (MSNDP) sous la direction de Lionel Sow de 2010 à 2012. Elle poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) dont elle sort diplômée en juin 2017.

Marthe aime voyager du chant grégorien à la musique la plus contemporaine. En 2014, elle participe à la création de l’Ensemble Lux Aeterna et en 2016 en devient la directrice artistique. 

Marthe Davost est aussi régulièrement sollicitée pour des récitals autour de l’oeuvre d’Hildegarde von Bingen dont l’ambitus nécessite agilité et souplesse vocale. Elle se produit régulièrement à la cathédrale Notre Dame de Paris lors des concerts de Musique Sacrée. Elle a une prédilection pour la mélodie française dont elle aime défendre le répertoire lors de récitals parisiens. Ce soprano léger se complait également dans une vocalité plus lyrique qu’elle est heureuse de vous donner à entendre.

Publicités

Damien RIVIERE, Ténor

Damien Riviere commence ses études musicales au sein de la Maîtrise Sainte Marie d’Antony, avec laquelle il chante de nombreux concerts en France et en Europe. Il intègre ensuite la classe de chant de Catherine Cardin puis la Maîtrise Notre Dame de Paris, où il suit une formation complète et aborde un large répertoire solistique et de chœur allant de la musique médiévale à la musique contemporaine, sous la direction de Lionel Sow et Sylvain Dieudonné, mais aussi de chefs invités tels que John Nelson, Jérôme Cor-reas, Reinhard Goebel, et Brigitte Lesne.
Il travaille le chant avec Mickael Mardayer, Yves Sotin et Christiane Patard et suit les enseignements de Margreet Hönig, Paul Triepels, Udo Reinemann et Alain Buet, à l’occasion de Master Classes.

Habitué de la musique ancienne, il chante au sein d’ensembles comme Venance Fortunat, Vox Cantoris, Energeia, Antiphona ou l’Ensemble Vocal de Notre Dame. Comme soliste d’oratorio, on l’entend dans la Missa Criolla de Ramirez, La Messe de Minuit, Les Méditations pour le Carême et le Te Deum de Charpentier, King Arthur de Purcell à Genève, la Messe en Ré de Dvorjak avec l’Orchestre du Luxembourg dirigé par Nicolas Brochot, le Dixit Dominus de Haendel, ainsi que dans diverses cantates de Bach, et dans l’interprétation des rôles de Jephte dans l’œuvre titre de Carissimi, Endomyon dans la cantate de la Chasse de Bach.

Sur scène, il aborde le rôle de Gontran dans Les Mousquetaires au Couvent de Louis Varney, Admète dans Alceste de Lully, ou encore Maître Pierre dans les Tréteaux de Maître Pierre de De Falla.

Il enregistre notament pour Psalmus « Jeux d’orgue et de voix » (2012), le « Requiem de Certon » (2013) avec Vox Cantoris. », et un disque de plain chant baroque (2014) pour le CMBV et Xavier Bisaro.

Rodolphe QUERUAU LAMERIE, Basse

Rodolphe commence la musique dès son enfance à la maitrise de Bretagne, dirigé par Jean-Michel Noël. Il continue sa formation artistique au conservatoire de Rennes, en chant Lyrique avec Martine Surais.

Il intègre les chœurs de l’Opéra de Rennes avec lesquels il chante plusieurs années et réussit récemment le concours d’entrée aux chœurs du Théâtre du Châtelet. Parallèlement étudiant en école de commerce, Rodolphe poursuit ses activités musicales, notamment avec l’Ensemble Lux æterna.

Lia NAVILIAT CUNCIC, Soprano

lia naviliat cuncic alto lux aeternaLia Naviliat Cuncic débute ses études musicales de chant choral et solfège au Conservatoire de Musique, Danse et Art Dramatique de Mulhouse.
A l’âge de 11 ans, son professeur de chant choral, Valérie Fayet, la fait entrer dans le chœur spécialisé du Conservatoire à Rayonnement Régional de Caen. En 2006 elle intègre la classe de chant lyrique auprès Martine Postel. Lia connaît alors ses premiers pas sur la scène dans diverses productions avec l’Ensemble Orchestral de Basse-Normandie.

En 2009 elle rejoint le chœur de chambre Mikrokosmos sous la direction de Loïc Pierre, pour une saison de concert. Elle commence alors à travailler avec Myriam de Aranjo, professeur de technique vocale au sein de l’ensemble, avec qui elle perfectionne encore sa technique aujourd’hui. Elle intègre à la rentrée 2010 la formation du chœur d’adultes de la maîtrise de Notre-Dame de Paris sous la direction de Lionel Sow.

Elle prépare son DEM de Chant Art Lyrique au CRR de Paris, dans la classe de Fusako Kondo et l’obtient en 2015, avec les félicitations du jury à l’unanimité, au CRR de Paris dans la classe de Fusako Kondo. En 2014 elle poursuit son enseignement vocal auprès de Regina Dietrich Werner, professeur à la Hochschule de Leipzig avant d’être admise à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin dans la classe de Chrisine Schäfer, en cycle Master.


Elle est lauréate du concours TALENTE CAMPUS en 2016, qui l’invite à se produire avec le Philarmonischer Chor de Berlin à la Philharmonie de Berlin. Lors de la 9ème édition du Concours International de Chant Lyrique de Canari, elle remporte le prix du jeune espoir féminin.

Antoine Le ROUX, Contre-Ténor

Né en 1983, Antoine LE ROUX entre à l’âge de 8 ans à la Maîtrise des Petits Chanteurs de Versailles, dirigée par Jean-François Frémont, avec laquelle il aborde, en soprane puis en contre-ténor, un vaste répertoire allant de la musique de la Renaissance à des créations contemporaines. Ses aptitudes vocales lui permettent d’assurer régulièrement les parties de soliste soprano puis de contre-ténor, notamment dans des œuvres de Bach, Buxtehude, Charpentier, Monteverdi, Pergolèse, Fauré ou encore Britten.

Après un Master 2 de droit notarial, il choisit de se tourner vers une carrière musicale et entre au conservatoire de Bobigny dans la classe de Robert Expert. Il approfondit la technique vocale auprès de Nicole Fallien et l’interprétation baroque auprès d’Iakovos Pappas, claveciniste et directeur musical de l’ensemble Almazis, avec lequel il fait ses débuts sur scène au Mégaron d’Athènes dans Atys de Lully en janvier 2010.

Il se produit régulièrement en chœur avec l’ensemble vocal Le Palais Royal dirigé par Jean-Philippe Sarcos et en soliste avec le Chœur de Grenelle dirigé par Alix Debaecker. Il participe régulièrement au cycle des cantates de Bach initié par Jean-François Frémont.

Constance GABILLET, Soprano

constance gabillet lux aeternaPlongée dès l’enfance dans la musique grâce à la pratique des instruments à vent (flûte à bec, clarinette et flûte traversière) et du chant choral, Constance Gabillet débute ses études de chant lyrique au Conservatoire de Bordeaux, dans la classe de Christiane Issartel. Elle les achève en Conservatoires parisiens auprès de Gisèle Fixe et de Julie Hassler. Elle continue de travailler sa voix auprès de Florence Guignolet.

Très tôt, elle s’intéresse à la musique baroque. Elle se forme lors de stages et d’académies, en particulier auprès de Ton Koopman, Peter Kooy, Guillemette Laurens, Yvon Repérant et Michel Laplénie. Elle se perfectionne actuellement auprès de Caroline Bardot dans la classe de chant baroque du Conservatoire de Levallois-Perret. Elle travaille en formation de chambre avec des instrumentistes baroques et des pianistes un répertoire varié et se produit en concert lors de festivals : concert autour de la musique baroque française et anglaise du XVIIe au festival « Les Musicales d’avril » à La Teste de Buch en Gironde, récital autour de figures de femmes amoureuses au festival« Classique au vert » à Paris.

Depuis 2009 elle enregistre régulièrement, de la musique liturgique pour la maison d’édition Bayard, et avec Les Métaboles chez Brilliant classics. Elle enseigne avec beaucoup de plaisir le chant au sein de l’Atelier Pygmalion qu’elle a créé. Elle est également sollicitée pour animer des ateliers vocaux dans des stages et pour faire des interventions auprès de chœurs.

Etienne DUHIL DE BENAZE, Ténor

etienne de benaze lux aeternaEtienne commence la trompette à l’âge de 7 ans à l’école de musique de Saint Jean de Vedas (Hérault), puis entre au conservatoire de Montpellier à 18 ans (en classe à horaires aménagés) et obtient son prix en 2012. Parallèlement, il débute le chant et intègre la classe de Fusako Kondo au Conservatoire du XVIème arrondissement de Paris. Il découvre sa passion pour cette discipline en participant à des concerts en tant que choriste sous la direction de Patrice Baudry (Conservatoire de Montpellier) ainsi que Patrick Marco (Festival d’Annecy) et Claude Pauletti (Vaison la Romaine).

Il chante en soliste dans la Messe brève de Mozart (2011), les Litanies de Mozart (2012), puis il incarne le rôle d’Ange Pitou dans La Fille de Madame Angot en mai 2013 avec le Conservatoire du XVIème arrondissement de Paris.
Il intègre en 2013 la formation professionnelle du chœur d’adultes de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris.