APERÇU

Devant plus de 130 personnes, l’Office des Ténèbres fut chanté Mercredi Saint 1er avril 2015.

A cette occasion, l’ensemble Lux Aeterna a replacé le Miserere d’Allegri dans son contexte liturgique originel.

Si nombre de mélomanes connaissent le Miserere de Gregorio Allegri, l’une des œuvres de la Renaissance les plus célèbres et les plus enregistrées, peu ont eu l’occasion de l’entendre dans le contexte pour lequel il a été pensé par le compositeur.

De fait, c’est pour la liturgie de la Semaine Sainte que le musicien italien a écrit en 1638 cette œuvre magnifique. Plus précisément : pour l’Office des Ténèbres, une prière propre au temps de la Passion, les Mercredi, Jeudi et Vendredi Saints.

Allegri travaillait à la Chapelle Sixtine, dans la Ville éternelle : c’était donc le Pape et les cardinaux qu’il faisait méditer par sa musique… Le texte est celui du Psaume 50, une prière où l’homme pécheur demande à Dieu de lui montrer sa miséricorde.

Comme en 2014, l’Ensemble Lux æterna fut donc très heureux de présenter un Office des Ténèbres du Mercredi Saint enrichi par des œuvres musicales écrites spécialement pour cette liturgie.

Cette année, les leçons du prophète Jérémie suivirent les mélodies grégoriennes. Les répons étaient ceux de Palestrina.

Chorus

 

La soirée s’est terminée par le Miserere d’Allegri, dans la pénombre de l’église St-André.

???????????????????????????????

Pour tous, un grand moment de musique et de spiritualité, au cœur de la Semaine Sainte.

Publicités