Vêpres du 1er novembre 2015

luxaeterna_steelisabeth01112015_affiche7-allLa Paroisse Sainte-Elisabeth-de-Hongrie (Paris IIIe) a proposé, en la fête de Tous les Saints, des vêpres solennelles auxquelles l’Ensemble Lux æterna a été heureux de participer.

Les vêpres, c’est la prière de l’Eglise en fin de journée, une prière dont le sommet est le Magnificat, l’hymne marial d’action de grâce.IMGP0244(1)_retouche2

Pour cet évènement, une attention particulière a été portée à la participation de l’assemblée. Ce fut le cas, par exemple, pour l’hymne introductif, qui était alterné : les couplets impairs étant chantés par tous – tous ceux qui veulent – tandis que les pairs ont suivi la partition polyphonique de T. L. Victoria, interprétée par les musiciens professionnels.

A côté des antiennes grégoriennes (Vidi turbam, Deus tentavit, Redemisti nos, O quam gloriosa), ont été proposées des œuvres comme un Dixit Dominus de Charpentier (H197), un Magnificat de Palestrina (le Magnificat octavi toni)… sans compter des pièces d’orgue.

__________________________

On a retrouvé à cette occasion Marthe Davost et Antoine Le Roux, bien connus des habitués, Pierre de Bucy (déjà présent aux dernières vêpres de l’Ascension), rejoints par le ténor Florent Zigliani. Christophe d’Alessandro, organiste de Sainte-Elisabeth, les a accompagnés.

 

IMGP0261_retouche

Publicités